La gare d'Utrecht est un nœud de correspondance important aux Pays-Bas. On y vient déjà beaucoup à vélo et les 12 000 places actuelles ne suffisent plus. Objectif : 33 000 places en 2020, pour que la majorité des voyageurs puisse arriver à la gare à vélo, dans le meilleur parking qui soit.

Pour un parking vélo idéal dans une gare, il faut  :

  • qu'il soit situé à proximité des quais
  • qu'on y arrive facilement à vélo (rampes agréables/ascenseurs)
  • qu'il soit réellement sécurisé (surveillance humaine et pas seulement par caméras)
  • qu'on ne perde pas de temps à y chercher un emplacement libre
  • que l'on puisse utiliser la même carte à puce pour l'accès au parking et au train
  • qu'il propose aussi des espaces adaptés aux vélos "non standards" (vélo cargo, etc.)
  • que son tarif soit raisonnable (moins de 100 € l'année)
  • qu'il soit accessible 24h/24h
  • qu'il dispose d'un service de réparation (ou au moins d'outils)

Le parking de la Jaarbeursplein à la gare d'Utrecht, c'est tout cela, avec en plus :

Utrecht - Rampe vélo
Escalier avec rampe accessible et confortable
Utrecht - Jauge vélo
Indicateur de rangée et de places disponibles
Utrecht - Passerelle vélo
Passerelle cyclo-piétonne au-dessus des quais
Utrecht - Vélo partagé
Vélos partagés (OV-Fiets) à la sortie du parking

Mais le paradis du navetteur à vélo a quand même une limite : s'il est gratuit d'y laisser son vélo durant 24h, le coût monte ensuite à 1,25 € la journée (2,5 € pour un vélo non standard). Un abonnement est disponible à 75 € l'année (150 € pour les vélos non standards).

Et attention, si votre vélo n'a pas bougé pendant 30 jours il sera envoyé à la fourrière communale... 

Luc Goffinet

8515 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ