Qui n'est pas frustré de voir sa piste cyclable favorite bloquée par une voiture ou une camionnette, sans réaction des forces de l'ordre ? À Arlington (USA), des cyclistes analysent les images de caméras publiques et en tirent des "graphiques d'occupation sauvage" via le projet de production collaborative (crowdsourcing) Parking Dirty.

Se plaindre n'est en effet souvent pas suffisant pour déclencher l'action des pouvoirs publics afin de libérer une piste cyclable. De plus, entre la plainte et la réaction sur le terrain, l'obstacle aura souvent disparu. Mais quand on peut générer un graphique qui montre clairement le taux d'indisponibilité d'une infrastructure cyclable, l'inaction devient difficile à justifier pour un gestionnaire de voirie.

Dirty Parking (Arlington)

Comment les cyclistes d'Arlington font-ils ces graphiques ? Et bien ils font... appel au collectif. Tout d'abord ils sélectionnent les endroits problématiques, sur la base des avis de la communauté cycliste. Ensuite ils repèrent les caméras de surveillance du trafic, dont les images sont accessibles publiquement.

Un logiciel extrait alors une image par minute, sur une période de 72h. Les cyclistes participants sont alors invités à regarder ces images et à noter si oui ou non la piste cyclable est bloquée par un véhicule à ce moment-là. Chaque image a comme statut par défaut "Unsure" (incertain), et ne passera à "Blocked" (validé) que lorsque deux cyclistes l'auront indiqué comme tel sur le site, ou qu'une majorité se sera dégagée si les avis sont partagés.

Des statistiques sont alors calculées et les graphiques sont générés automatiquement.

Cette méthode de travail, basée sur le crowdsourcing, a l'énorme intérêt d'objectiver un problème de sécurité routière et de donner des arguments chiffrés à ceux qui souhaitent faire bouger les autorités locales pour libérer leur infrastructure cyclable.

Et ce n'est pas du simple confort mais une réelle question de sécurité routière : chaque cycliste qui déboite d'une piste cyclable fait une manoeuvre qui le met en danger !

Luc Goffinet

En savoir plus

► "How often is that bike lane blocked ?" (Mobility Lab)
Parking Dirty, crowdsourcing project (Arlington, USA)
► Nos Post-it de sensibilisation contre le parking sauvage

8619 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ